IMMOBILIER DE LUXE ACHAT ET VENTE
Menu de navigation

Immobilier Luxe Montpellier

Montpellier, un développement exponentiel

Montpellier figure parmi les villes du sud les plus dynamiques. Avec un climat doux et une position rêvée, à vingt minutes de la mer et une heure des stations de ski, on comprend qu’elle accueille 1500 arrivants par mois.
Entre la place de la Comédie et l‘arc de triomphe du Peyrou, les vieux quartiers de Montpellier aux conservé leurs rues tortueuses et étroites, vestiges du plan médiéval de la cité. Ces rues sont bordées, depuis les 17e et 18e s. de superbes hôtels particuliers qui cachent leurs façades principales et leurs remarquables escaliers à l‘intérieur des cours.

Montpellier Champ de marsLe marché de l'immobilier du centre de Montpellier de l'Ecusson rencontre une grande demande ainsi que le quartier plus au nord, Boutonnet.
Au sud-est, Port Marianne, Antigone et Richter assistent au fort développement du neuf, organisé en collectif dans la majorité des cas, entre 3000 et 3500 € du mètre. Ici, on voisine avec le centre, la mer et les autoroutes.

Montpellier a vu émerger des réalisations à l’échelle des plus grandes métropoles internationales.
Des architectes réputés comme Ricardo Bofill ont marqué la ville de leur empreinte.
Aujourd'hui l'architecte Jean Nouvel est en charge de la réalisation de la nouvelle mairie.
Montpellier se développe très rapidement car elle attire indéniablement. En 30 ans, la population a été multipliée par trois, passant de 80.000 habitants en 1979 à 245.000 aujourd’hui. Chaque année, ce sont près de 4000 nouveaux arrivants qui s’installent dans la capitale languedocienne.
Montpellier est placée au 8e rang des villes françaises.

Quelques chiffres

La plus forte croissance démographique nationale
391 162 habitants sur l'agglomération
43% de la population a moins de 30 ans
Climat
température moyenne : 14,2°C (France : 12,2°C)
ensoleillement / jour : 7h22 (France : 4h46)

Les investisseurs, qui peuvent attendre un retour de 5 % sur le locatif, ils ne perdent jamais de vue la possibilité d’une installation dans les années à venir.
L’immobilier a subi une hausse de 50 % depuis l’an 2000 (40 % sur les maisons, 60 % sur les appartements).
L’immobilier connait les rythmes effrénés des secteurs les plus dynamiques.